Pétillant, jubilatoire, tels sont les sentiments retenus au sortir du théâtre des Terrasses à Gordes, mercredi soir, espace mis à disposition au festival “Les Saisons de la voix”. Raymond Duffaut, directeur de ses rencontres lyriques,  avait consacré à Offenbach cette première soirée du festival “Les Saisons de la voix” à Offenbach, star incontestée du Second empire. L’accompagnement musical était assuré par la pianiste Kira Parfeevets, sous les lumières de Philippe Grosperrin.

La mise en scène a été confiée à Nadine Duffaut qui a façonné son spectacle en harmonisant et en liant les mondes de la Vie parisienne, de la Périchole, d’Orphée aux enfers ou de Madame d’Archiduc. Les chapeaux et les crinolines, les changements de costumes à chaque tableau ne suffisent pas pour restituer l’univers de Jacques Offenbach, témoin de la vie bourgeoise de cette fin du XIXe siècle, dont il s’amuse. On l’a compris il faut plus que des chanteurs à la voix timbrée et à la diction parfaite, il faut aussi des acteurs, quelque peu danseurs aussi, pour suivre les pas endiablés de Bérangère Cassiot, Noémie Fernandes, Anthony Beignard et Alexis Traissac, chorégraphiés par Eric Belaud.

La mayonnaise de cette “Nuit chez Offenbach”, a pris avec le ténor Florian Laconi en grande forme vocale, facétieux et fantasque à souhait. A ses côtés, espiègle comme il se doit, le mezzo Ambroisine Bré, s’amuse dans ses personnages de coquines et de galantes. Elle trouve à séduire le baryton Marc Scoffini, apprécié dans ses rôles de généraux de salon ou de cocus.

Le quatuor vocal était complété par le soprano Erminie Blondel au jeu idéal pour ce type de soirée estivale. Les gradins de la Terrasse ont apprécié son déhanchement de coquette précieuse, mais surtout ses aigus et son velours chatoyant illustrés dans l’air de Gabrielle de la Vie parisienne.
Erminie Blondel est toujours à l’affiche des Saisons de la voix où elle a été appelée pour remplacer Ludivine Gombert initialement annoncée. Samedi 21 juillet à 21h45 à Gordes dans Correspondance (s), elle partagera le plateau avec Julien Dran, Stéphanie Guérin, Fiona McGown et le pianiste Julien Coll.

Bruno ALBERRO

 

Renseignement au 04 90 71 32 01 ou par Internet à www.lessaisonsdelavoix.com