La pianiste Stéphanie Humeau a une carrière atypique entre ses concerts solistes et sa formation d’accompagnateur de chanteurs lyriques au Conservatoire national supérieur de Paris. N’ayant pas agent, elle consacre une partie de son temps à remplir son agenda. 

Rencontrer Stéphanie Humeau est un moment singulier. On connaît tous des personnes dont la vie est tournée vers l’unique but, d’autres suivent leur instinct et préfèrent les chemins qui conduisent au but.

Si vous vous attendez qu’une pianiste comme elle, ou tout autre artiste de l’univers de musique classique, suive un parcours balisé du style : conservatoire, conservatoire supérieur, puis chercher un agent pour trouver concerts ou récitals, ce n’est pas la route prise par Stéphanie Humeau ; elle emprunte celle de traverse, bercée par la musique.
Sa formation l’a transportée de son école de musique au Conservatoire national supérieur de Paris, en passant par la Haute école de musique de Genève, pour se perfectionner en musique de chambre. A Paris, quand d’autres choisissent la voie royale pour devenir soliste, Stéphanie Humeau a opté pour les cours d’accompagnement de chant lyrique. Quand d’autres patientent pour avoir des enfants afin privilégier ou du moins de lancer leur carrière, elle, elle mène tout de front avec trois enfants : « Ça demande de l’organisation. Mais on trouve toujours une solution. »
Si on vous dit que tous trois pratiquent un instrument, vous seriez surpris du contraire : « C’est pour les initiés. Ce qui est intéressant avec les enfants c’est qu’on peut les émerveiller avec la musique. »
Elle qui a suivi un bac scientifique ajoute que l’apprentissage de la musique aide à l’autonomie, oblige à un travail régulier et quotidien : «La musique est scientifique, elle oblige à un esprit logique et cartésien. Je pense qu’elle aide aussi pour apprendre les langues étrangères. Elle développe aussi la gymnastique du cerveau puisqu’il faut apprendre en même temps la clef de sol et celle de fa. »
Elle donne aussi des cours. Pour peu d’élèves précise-t-elle : « J’aime beaucoup ça, il faut encourager, valoriser, mais sans hypocrisie. »
Car si elle apprécie la transmission et développer le plaisir chez ses élèves et le goût du travail avec un instrument, elle préfère se produire sur scène.

Stéphanie Humeau pianiste

Stéphanie Humeau sera en concert samedi à l’île de Ré.

Stéphanie Humeau explique que trouver des concerts lui demande beaucoup de temps, puisqu’elle a décidé de se coiffer de la casquette de l’agent : « J’ai commencé ainsi, puis petit à petit j’ai augmenté mes recherches, hors de l’Ile-de-France où il y a beaucoup de concerts. »
De là il lui a fallu présenter plusieurs propositions : « J’ai sept à huit programmes qui tournent. » De fait elle se trouve aussi agent de celles et ceux  avec qui elle partage la scène : « Je propose aux organisateurs des duos avec des chanteuses comme le soprano Chloé Chaume. A la prise de contact, il faut un bon feeling.» La négociation du cachet fait partie aussi du travail : « Il y a une fourchette, après ça dépend des moyens des organisateurs. Ma priorité est tout de même de jouer. La plupart des associations acceptent aussi de faire des efforts. Et puis ce que j’aime bien c’est d’être logée chez l’habitant. Pour les organisateurs, c’est moins de frais et je trouve très bien d’être en relation avec des passionnés qui me reçoivent. »

Bruno ALBERRO

 

La vidéo de Stéphanie Humeau

Où entendre Stéphanie Humeau ?

  • Le dimanche 17 février à 17 heures en concert avec la soprano Chloé Chaume et le ténor Juan Carlos Echeverry à Baden (56) ;
  • Les 22 et 23 février avec Chloé Chaume (soprano) et Juan Carlos Echeverry (ténor) à Montpellier (34) ;
  • Le 17 mars avec Sabine Revault d’Allonnes (soprano) et Mathieu Septier (Ténor) au Festival du printemps Mosellan à Thionville (57) ;
  • Le 28 avril le Bestiaire à Bruxelles.

Coin CD :
La pianiste Stéphanie Humeau a sorti un CD en mars dernier : “Bestiaire” qui inclut des pièces de Ravel, Chabrier, Debussy, Chausson ou Delibes. Il a été enregistré avec la soprano Sabine Revault d’Allonnes et la pianiste Stéphanie Humeau. On le trouve chez Arties records.

Renseignement à Stéphanie Humeau