Après son récit “Ma vie est un opéra”, le ténor français Roberto Alagna renoue avec l’écriture et sort aux éditions Le Passeur “Mon dictionnaire intime”.
Ce nouvel opus commence par le mot Admirer où le chanteur confie qu’il préfère admirer qu’être admiré et il finit par Zorro ou presque puisque c’est l’avant-dernier mot de son inventaire personnel. Il rappelle que Guy Williams qui tenait le rôle de Don Diego et du Renard était Sicilien, comme lui.
Au fil de ces 240 pages, Roberto Alagna confie aux lecteurs ses amitiés, sa relation avec la mort, l’importance de sa famille dans sa vie, son enfance, ses anecdotes sans oublier son amour pour l’opéra. A la lettre O, il évoque Orange et son théâtre antique, son attachement envers ses habitants, ses souvenirs avec les Chorégies d’Orange. Il glisse d’ailleurs que des contacts sont en cours avec le nouveau directeur Jean-Louis Grinda. Hors du dictionnaire, ce serait pour Samson et Dalila de Saint-Saëns en 2021.

En bref :

Mon dictionnaire intime de Roberto Alagna, avec Alain Duault, aux éditions Le passeur, 19 euros.