Pour apporter une aide à l’hôpital de Vaison-la-Romaine, le Lions club de l’ancienne capitale des Voconces avait organisé un concert au théâtre des 2 Mondes. Les bénévoles du club service recevaient la pianiste tatare Lilya Khusnullina.

Elle avait mis à son programme “L’Album pour enfants” de Pior Tchaïkovski, une littérature de 24 courtes pièces aux couleurs et univers différents qui ont permis de cerner le jeu éclectique de la jeune pianiste. Comme elle a su s’exprimer dans le Kinderzenen de Robert Schumann, un catalogue de treize morceaux écrits par un grand enfant, selon la dédicace du compositeur.

Pour clore ce concert solidaire, Lilya Khunsnallina rendait hommage à un compatriote, en interprétant de courtes pièces de Rustem Jachin (1921-1993), à la fois pianiste et compositeur.

Une littérature contemporaine rappelant les écritures de Bernstein ou Gershwin où se mêlent les accents traditionnels à des sonorités presque jazzies. Au moins dans ces pièces présentées, Rustem Jachin se montrant le pendant russe de cette musique d’Outre-Atlantique. Et de son piano, Lilya Khunsnallina donnant envie de découvrir d’autres partitions de ce compositeur de l’Europe de l’est.

Prochain concert du Lion’s club de Vaison le dimanche 21 avril à la cathédrale au profit de l’association Enfants, cancers, santé. L’artiste invité sera le guitariste Emmanuel Rossfelder.

Renseignement au 04 90 46 02 11.