Sylvie-Claire Vautrin enseigne le chant lyrique à l’école de musique du Tricastin, dans la Drôme. Formée au théâtre par Antoine Bourseiller (1930-2013) dans sa ville de Nancy, avant de rejoindre le Conservatoire de Strasbourg, puis de Marseille, elle aurait pu faire une carrière opératique, mais le choix d’enseigner a été le plus fort.

La soprano Sylvie-Claire Vautrin juge toutefois que pour bien enseigner il faut aussi se produire sur scène pour transmettre cette sensation à ses élèves, il faut aussi les aider à affronter le public en se donnant en spectacle. Professeur de musique est donc un travail nécessaire, comme l’explique Sylvie-Claire Vautrin, à la logique imparable : « Tous les chanteurs lyriques ont commencé avec un professeur et à suivre des cours et le plus souvent dans des écoles de musique de quartier ou d’une ville. Regardez Julie Fuchs (NDLR: Soprano qui fait une carrière internationale), elle a appris le chant à Avignon. Le professeur se soit d’être un musicien accompli, il n’y a pas d’autres choix ou possibilités pour bien enseigner. Si on n’a pas vécu soi-même ces expériences, on ne peut pas les transmettre. Et puis, si tous les musiciens des écoles de musique ne deviennent pas professionnels, il n’empêche que ça fait le public de demain et un public de connaisseurs.»

Sylvie Claire Vautrin est soprano et enseigne à l'école de musique de Tricastin

La soprano Sylvie Claire Vautrin  enseigne au Tricastin. Photo Christine Barrat

CQFD !

Chanteurs solistes, choristes ou professeurs, Sylvie-Claire Vautrin n’établit pas un classement hiérarchique : « Je pense plutôt que c’est un choix de vie pour un artiste, même si en France on aime bien catégoriser. Et que souvent on considère que le soliste fait partie de l’élite. A Strasbourg, à l’époque, le conservatoire était à la pointe de l’enseignement avec une formation plus généraliste où on apprend que chanteur est un métier avec plusieurs facettes. »

Elle explique que malgré son premier prix à la sortie du conservatoire de Marseille, sa carrière a pris un autre virage que celui convenu des récitals, concerts, productions lyriques : « Ce n’est pas plus mal comme ça. Il y a des tournants dans la vie. Il faut que les artistes y trouvent leur compte. je prends plaisir aussi avec mes élèves de préparer des opéras.»

Bruno ALBERRO

 

Où entendre Sylvie-Claire Vautrin ?

  • Vendredi 9 mars à 20 heures à l’Opéra-Bouffe de Lyon en récital “Mélopées hébraïques” avec Julia Fayolle au piano et Pascal Coignet au violoncelle ;
  • Samedi 23 mars à 19 heures à la Halle du piano de Guilherand-Granges “Mélopées hébraïques” avec Julia Fayolle au piano et Pascal Coignet au violoncelle ; 
  • Samedi 15 juin  à 18h30 à l’église Bourg-Saint-Andéol pour un concert “Voix et Orgue” avec Jean-Marie Puli ;
  • Jeudi 11 Juillet à 20h30 au Prieuré de Charrière à Châteauneuf-de-Galaure, en récital avec Julia Fayolle au piano. 

Renseignement à Sylvie-Claire Vautrin