Le coin CD : Le Dilettante d’Avignon opéra de Jacques-Fromental Halévy 

Il y a tout juste deux cents ans, Jacques-Fromental Halévy était Prix de Rome de composition.  Il lui faut attendre 1829, 10 ans, pour obtenir le succès avec “Le Dilettante d’Avignon”, un opéra en un acte qui sera souvent produit au milieu du XIXe siècle romantique.

L’Orchestre régional Avignon-Provence, dirigé par Philippe Grison, a gravé cette ouvrage en 2014 quand il a été donné en version concert à l’Opéra de la cité des papes. Le label Klarthe Records – Distribution le sort en disque à compter du vendredi 15 mars.

L’ensemble avignonnais est dirigé par le chef Michel Piquemal avec les soprani Mélody Louledjian et Virginie Pochon, le ténor Mathias Vidal et les baryton Julien Véronèse et Arnaud Marzorati. sans oublier le Choeur Régional Provence-Alpes-Côte dʼAzur dirigé par Michel Piquemal.

Dans ce premier quart du XIXe siècle, les oeuvres de Rossini sont à la mode avec au sommet de l’époque Guillaume Tell joué en août 1829. Pour l’anecdote, cet opéra entrera au répertoire des Chorégies d’Orange le 12 juillet, soit 190 ans après la première représentation.

On pourrait penser à une digression mais en fait au cours de ces 10 ans Jacques-Fromental Halévy débute sa carrière et faute de succès se retrouve au Théâtre-Italien où Rossini est en vogue. Ses tentatives de produire un opéra sont des échecs. Il lui est reproché de coucher les barrières de la musique et d’en finir avec les frontières musicales.

Ce que raconte cet opéra, Le Dilettante d’Avignon, même si Halévy confond le Rhône et les Alpes pour séparer la France et l’Italie et donc les deux langues nationales. Mais la virtuosité et l’agilité vocale sont nécessaires pour interpréter ses suites d’arias, qui mélangent les littératures des deux pays, coupées par des récitatifs explicatifs. Dans l’esprit de Rossini.

Renseignement à l’Orchestre régional Avignon-Provence