Le mot bienveillance prend tout son sens chez Anne-Sophie Domergue. D’abord comme artiste lyrique. On le sait les chanteurs opératiques s’offre à voir sans artifices. Elle est aussi hypno-thérapeute.

Il est commun que les chanteurs se fassent aider par des techniques différentes comme le Reiki, des arts-martiaux ou le yoga afin de se mieux concentrer. D’aucuns pourraient s’étonner de pouvoir pratiquer ces deux genres du chant et de l’hypnose. Tout a une origine et un élément déclencheur. Celui d’Anne-Sophie Domergue a été une lourde dépression avec deux tentatives de suicide : « Ça s’est passé en 2007. Quelque chose que j’avais enfouie est remontée de l’adolescence. Je n’avais plus d’intérêt. J’étais tombée dans une mélancolie profonde. J’ai essayé plusieurs techniques : la psychanalyse, la psychothérapie… Rien ne fonctionnait, je ne pouvais même plus chanter. Un jour on m’a conseillé l’hypnose. Je n’avais rien à perdre, juste à essayer. C’est Je le principe de l’auto-guérison. Plus tard, j’ai suivi un bilan individuel de compétence et j’ai fait cette formation d’hypno-thérapeute. Avec l’hypnose toutes les portes s’ouvrent. »

Anne Sophie Domergue

Anne Sophie Domergue continue de chanter. Elle sera dans Les Noces de Figaro à Eaubonne.

Ne voyez pas dans l’hypnose un art du cirque, ce n’est de celui-ci dont Anne-Sophie Domergue évoque : « En fait, sous hypnose, nous nous trouvons dans un état de conscience modifiée, On n’est plus vraiment dans le réel. Un peu comme au cinéma quand on plonge dans le film et que notre corps oublie le temps, la fatigue ou les douleurs d’être mal assis. »

Anne-Sophie Domergue reçoit nombre de chanteurs dans sa clientèle : « On peut le comprendre et puis le fait de chanter on se comprend. Il y a beaucoup d’égo dans le milieu artistique et chacun est toujours en quête de performance. Il faut d’abord se questionner sur qui on est. Quand on demande à quelqu’un qui il est il répond : je suis soprano ou ténor. Alors qu’il devrait dire je suis Bernard ou Sophie et je suis chanteur. Il ne faut pas confondre sa personnalité et son métier et le plus souvent on a tendance à tout mélanger. Le chanteur ce n’est rien que le costume qu’il endosse. A l’intérieur du costume, vit un être.»

 

Bruno ALBERRO

 

Où entendre Anne-Sophie Domergue ?

  • Le 13 avril à L’Orange Bleue, Espace Culturel d’Eaubonne (95), dans Les Noces de Figaro de Mozart, avec l’Opéra Eclaté, dans une mise en scène d’Eric Perez.

Un stage d’Hypnose

  • Les 4, 5 et 6 octobre prochains à Paris (République), Anne-Sophie Domergue un stage
    d’hypnose financé par l’AFDAS et dont voici les objectifs : “
    Les artistes de scène connaissent et recherchent ces états où l’on s’évade dans une autre réalité, ces instants de grâce où le temps semble suspendu et le corps ne réclame plus rien, un état où l’on est en pleine possession de ses moyens. Ces expériences hypnotiques (ces états de transe) peuvent cependant être entravées par des circonstances extérieures ou intérieures que l’on ne maîtrise pas. Elles font perdre l’équilibre et les moyens; à long terme, cela peut induire un certain découragement mêlé de perte de confiance, d’assurance et d’estime de soi.

Renseignement à Anne-Sophie Domergue