Suivre les traces de Federico Hood, c’est passer d’un continent à un autre, d’une culture à une autre. Comme la musique qu’il pratique comme altiste, il transporte l’universalité. d’une mère colombienne et d’un père américain, il ñexerce son  art à l’Orchestre Philharmonique de MonteCarlo. Il est aussi membre du trio Golberg qui sera en concert au festival d’Entrecasteaux.

Écouter parler Federico Hood, c’est aller à la rencontre des improbables. Un prénom espagnol et un nom à consonance anglo-saxonne forme son patronyme : l’union d’une mère colombienne et d’un père américain. La musique l’a amené à l’Orchestre de l’Opéra de Monte-Carlo en qualité de premier alto. Une vie riche quand on lit l’agenda de la phalange monégasque. Il a ajouté sa collaboration au trio Golberg qui sera invité au festival d’Entrecasteaux cet été, de 16 août : « J’ai rejoint le trio un peu plus tard. Il s’était formé pour une seule occasion et interpréter les Variations Golberg de Bach transcrites pour trio à cordes. Puis, d’autres concerts ont suivi, ensuite nous avons enrichi le répertoire. »
Quand on lui rappelle que le trio à cordes est une formation moins en vue que le quatuor par exemple, Federico Hood glisse que son répertoire est plus étendu qu’on le croit : « On est conscient que c’est une littérature moins connue et aussi des compositeurs moins habituels. Il nous faut convaincre les organisateurs. Le trio permet aussi de travailler avec un pianiste ou un autre instrument. Au lieu de chercher un violon, un alto et un violoncelle, le trio existe déjà. On peut considérer que c’est une niche qui permet de jouer aussi des compositeurs réputés.»
La complicité entre les membres du trio est quasi factuelle puisque les trois instrumentistes sont réunis au sein du même orchestre. Un avantage pour se retrouver, un confort matériel aussi qui libère l’esprit comme l’explique Federico Hood : « C’est vrai que financièrement c’est rassurant. Mais en contre-partie il y a une forme d’élitisme pour les musiciens solistes ou de musique de chambre par rapport aux musiciens d’orchestre. »
Plus encore avec un monde en mouvement, même si le propre du musicien est de voyager, La mondialisation Federico Hood fait avec : « C’est une réalité, comme aujourd’hui on se doit d’être sur les réseaux sociaux. On est un peu obligé même si ça ne m’intéresse peu, le monde marche comme ça. »

author]

Bruno ALBERRO
[/author]

 

La vidéo du trio Golberg https://m.youtube.com/watch?v=KcQ8x7rpQUc

Le trio Golberg en bref
le Trio Goldberg est né au sein de l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo.

Il est composé de Liza Kerob, violon, supersoliste, Federico Hood, premier alto solo, et Thierry Amadi premier violoncelle solo.

Programme du festival d’Entrecasteaux 2019

  • Samedi 10 août à 19h30 à l’église de Vérignon. Au programme : Ludwig Van Beethoven Sept variations, WoO 46 ; Johannes Brahms Sonate n° 1 en mi min. op. 38 ; Alberto Ginastera Danza de la moza donosa ; Maurice Ravel Pièce en forme de habanera ; Francis Poulenc Sonate pour violoncelle et piano, avec Gregorio Robino (violoncelle) et David Saudubray (piano) ;
  • Jeudi 15 août à 19h30 à l’église d’Entrecasteaux avec Ensemble Irini (trio vocal – Lila Hajosi, Julie Azoulay, Marie Pons). Au programme Maria Nostra– Chants du culte marial en Méditerranée ;
  • Vendredi 16 août à 19h30 au château Mentone à Saint-Antonin avec le Trio Goldberg avec Liza Kerob (violon), Federico Hood (alto), Thierry Amadi (violoncelle). Au programme Franz SchubertTrio à cordes D. 471 en si bémol maj ; Joseph Haydn Trio à cordes op. 53 n° 1 en sol maj ; Ludwig Van Beethoven Trio à cordes op. 9 n° 3 en do min ; Jean Françaix Trio à cordes ; Mieczyslaw Weinberg Trio à cordes op. 48 et Sergueï Taneïev Trio à cordes ;
  • Dimanche18 août à 11 heures au Château Barras à Fox-Amphoux un duo Guitare violon Tomàs Gubitsch (guitare), Sébastien Surel (violon) ;
  • Lundi 19 août 19h30 à l’église de Pontevès Au programme Johann Sebastian BachVariations Goldberg BWV 988 (arr. F. Meïmoun pour quatuor à cordes), avec Sébastien Surel (violon), Olivia Hughes (violon), Lise Berthaud (alto),Julian Arp (violoncelle).
  • Mercredi 21 août à 19h30 à l’espace culturel d’Entrecasteaux. Au programme : Ludwig Van Beethoven Sérénade op. 25 en ré maj par Jocelyn Aubrun (flûte), Sébastien Surel (violon), Lise Berthaud (alto) ; Camille Pépin Indra par Olivia Hughes (violon), Anne Le Bozec (piano) ; George Crumb Vox Balaenae par Jocelyn Aubrun (flûte), Julian Arp (violoncelle), Anne Le Bozec (piano) ; Francis Poulenc Sonate pour flûte et piano par Jocelyn Aubrun (flûte), Anne Le Bozec (piano)
  • Vendredi 23 août à 19h30 au Bastidon de Sillans-la-Cascade. Au programme : Wolfgang A. MozartTrio K. 498 « Les Quilles » par Pierre Genisson (clarinette), Xandi van Dijk (alto), Natacha Kudritskaya (piano) ; Ludwig van Beethoven Trio n° 7 op. 97 « à l’Archiduc » par Olivia Hughes (violon), Alain Meunier (violoncelle), Anne Le Bozec (piano) ; Wolfgang A. Mozart Quintette en la maj. pour clarinette et cordes K. 581 par Pierre Genisson (clarinette), Sébastien Surel (violon), Olivia Hughes (violon), Xandi van Dijk (alto), Alain Meunier (violoncelle) ;
  • Samedi 25 août à 19h30 à l’espace culturel d’Entrecastaux. Au programme Sergei Prokofiev Quintette en sol min. op. 39 par Jérôme Guichard (hautbois), Pierre Genisson (clarinette), Olivia Hughes (violon), Xandi van Dijk (alto), Laurène Durantel (contrebasse) ; Franz SchubertQuintette en la maj. D. 667 « La Truite » par Sébastien Surel (violon), Xandi van Dijk (alto), Alain Meunier (violoncelle), Laurène Durantel (contrebasse), Natacha Kudritskaya (piano) ; Guillaume Connesson Sextuor par Jérôme Guichard (hautbois), Pierre Genisson (clarinette), Sébastien Surel (violon), Xandi van Dijk (alto), Laurène Durantel (contrebasse), Natacha Kudritskaya (piano).

Renseignements au Festival de musique de chambre d’Entrecasteaux 

Où entendre le trio Golberg?

Renseignements au trio Golberg