L’altiste Maéva Laignelot ne sait toujours pas choisir entre l’ombre et la lumière, entre se produire sur scène ou s’occuper d’artistes au sein de l’agence “M’L’Art Production”. Comme son cœur balançait entre ces activités, elle a décidé de faire les deux.

Maéva Laignelot ajoute que mener de front deux carrières, ce n’est pas incompatible. Tout en précisant qu’aujourd’hui s’occuper d’artistes c’est beaucoup de travail administratif. Une tâche tellement prenante que Maéva a dû réduire le nombre de musiciens de son catalogue. Il est vrai qu’elle doit aussi s’occuper de ces propres concerts. Là, en plus elle répète et se prépare à redonner un spectacle Oum Pa Pa ! Un spectacle qu’elle a créé avec Sophie Aupied-Vallin à l’accordéon classique ; Florencia Jaurena et Fanny Laignelot à la flûte traversière et piccolo et elle-même à l’alto. Toutes composent l’Ensemble D’Cybèles. Ce spectacle musical sera redonné dans un premier temps au théâtre Le Guichet-Montparnasse en mai et juin avant de le déplacer au festival d’Avignon, dans le Off  à l’espace Saint-Martial.

l'altiste Maéva Laignelot a créé le spectacle musical Oum Pa Pa avec l'ensemble D'Cybèles

L’altiste Maéva Laignelot a créé le spectacle musical Oum Pa Pa avec les trois autres musiciennes de l’ensemble D’Cybèles.

Ne voyez pas quelque chose d’incongru en présentant de la musique classique dans une des Mecque du théâtre ; Maéva Laignelot glisse qu’elle est passée par la danse et le théâtre avant d’arriver à l’alto : « Et puis notre spectacle Oum pa pa ! est dans l’esprit du Quatuor. On mélange les genres. Ça n’empêche pas que la musique doit être bien jouée. On a eu la chance d’avoir avec nous le chorégraphe et metteur en scène Philippe Lafeuille. Nous avions vu un de ses spectacles, on a attendu pour le voir et lui demander de nous mettre en scène.»

Maéva Laignelot assure que la musique peut être visuelle : « On a recherché ce qui se passe dans nos cœurs quand nous écoutons et nous l’avons mis en scène. Chacun apportant ses idées et ses sensibilités. Philippe Lafeuille a fait en sorte que le rendu soit accessible, en respectant les codes de la danse. Ces codes sont peu différents de ceux de la musique. Travailler avec Philippe Lafeuille a été une belle découverte pour nous, tout en gardant une exigence artistique. Maintenant, on ne cherche pas à s’identifier au Quatuor : chapeaux bas. Mais Oum Pa Pa ! permet aussi de désacraliser la musique classique en la rendant plus ludique et en respectant l’œuvre même si elles sont jouées dans une formation peu commune.»    

Bruno ALBERRO

 

La vidéo d’Oum Pa Pa !

Où entendre l’Ensemble D’Cybèles ?

  • Du 18 mai au 30 juin 2019 au théâtre Le Guichet Montparnasseà Paris tous les vendredis et samedis à 20h30 ainsi que les dimanches à 16h30. 
  • A partir du 5 juillet au festival Off à Avignon, Espace Saint-Martial.

Renseignement à D’Cybèles