Ce lundi 15 juillet à 21 heures, c’est un concert d’été exceptionnel que propose l’association Les Saisons de la voix, présidée par Raymond Duffaut. Il a attiré au théâtre des terrasses de Gordes la soprano Patrizia Ciofi. Son répertoire a changé depuis quelques mois, elle est revenue à Mozart pour preuve cette comtesse des Nozze di Figaro qu’elle a incarnée à l’opéra de Marseille en fin de saison dernière.

On a pu l’entendre aussi à Musiques en fête, en concert télévisé et en public, depuis le théâtre antique d’Orange dont elle avait fait son écrin pour sa voix cristalline et ses légatos transportant sa poésie et ses émotions, que ce soit dans Lucia en 2006, Traviata en 2009 et Rigoletto en 2014.

Accompagnée par Kira Parfeevets au piano, Patrizia Ciofi a choisi le thème de “Je t’aime… A la folie… Pas du tout”. Pour interpréter des airs extraits des Nozze di Figaro de Mozart, de Louise de Charpentier, de La Rondine de Puccini, de Hamlet de Thomas, de la Traviata de Verdi ou de Cherubin de Massenet. Elle abordera aussi des airs plus contemporains comme Les feuilles mortes de Kosma ou plus récent encore une mélodie “Scène de folie” du compositeur brésilien Antonio Santana, c’est un extrait d’un CD Miroir de femmes, sorti en décembre dernier. Patrizia Ciofi a participé avec d’autres chanteuses à cet enregistrement.

En première partie, le public pourra entendre la mezzo-soprano Anne-Lise Polchlpeck pour interpréter des morceaux de Bizet, Debussy, Donizetti, Fauré, Mozart ou Rossini. En 2018, Anne-Lise Polchlpeck a été lauréate du Concours international de la mélodie de Gordes.

Renseignement à Les saisons de la voix

Photo crédit Bruno ABADIE