C’était tout de même incroyable que la soprano Patrizia Ciofi se produise dans un théâtre des Terrasses de Gordes aux dimensions réduites. Elle qui chante sur les plus grandes scènes était invitée par Raymond Duffaut, président de l’association Les Saisons de la voix. Le public lyrique n’a sans doute pas mesuré la chance offerte à ses oreilles d’écouter une soprano internationale de premier plan dans un écrin aussi intimiste. En se penchant sur le programme, c’était mesurer aussi la performance de la cantatrice par le choix des oeuvres à son programme. L’image est comme elle est mais c’est comme un alpiniste qui grimpe les 8000 mètres de notre planète d’un seul trait.

Patrizia Ciofi, c’est le sens du théâtre dans la voix et dans le geste. D’un mot, d’une intonation elle en fait une scène où le timbre, le filet, le legato transforment l’espace et touche l’âme. On la voit dans la robe de Susanna des Nozze di Figaro, on la respire dans le “Caro moi ben” de Giordani, on rêve avec elle dans l’air de Louise, de l’ouvrage éponyme de Charpentier.

Patrizia Ciofi a décliné son concert en Je t’aime ! A la folie ! Pas du tout ! Alors quand elle termine son récital avec Sempre libera l’air de Violeta de la Traviata de Verdi, on prête l’oreille, on se dit que c’est le vent nocturne qui provoque le frisson. Une façon de refuser l’évidence et que ça vient de cette voix à nulle autre pareille, tout en velours, cristal et en passion.

Un récital se fait à deux, Patrizia Ciofi était accompagnée par Kira Parfeevets, la chef de chant est habituée de ces soirées lyriques.

En première partie, le plateau était laissé à la jeune mezzo Anne-Lise Polchlopek et à la pianiste Juliette Journaux. La cantatrice  a été lauréate du concours international de la mélodie à Gordes en 2018. Elle a fait montre d’une maîtrise de son instrument et de sa tenue en scène.

B.A.

 

Prochain concert des Saisons de la voix

  • Le samedi 10 août à 21h30 au théâtre des terrasses à Gordes avec la mezzo Karine Deshayes et la soprano Angélique Boudeville. Concert organisé en partenariat avec le Rotary club pour aider à la restauration de l’Abbaye de Sénanque.

Renseignement à Les saisons de la voix