Marie est le seul personnage qui apparaît dans les trois religions monothéistes du bassin Méditerranée. Alors que cette terre est soumise à des conflits sanglants, Marie pouvait être le point commun et central pour rêver de la paix. Qui mieux que l’ensemble Irini, dont le nom signifie Paix, pour tisser les liens entre les peuples déchirés par la religion en rendant hommage à cette femme mère du Messie pour les uns ou d’un prophète pour les autres. Chants de la Méditerranée à Marie est le spectacle proposé par Julie Azoulay, contralto ; Marie Pons, mezzo-contrealto et Lila Hajosi, mezzo-soprano qui signe aussi les arrangements et la direction de l’ensemble a capella.

Irini a fait résonner ses plaintes et complaintes à l’église de Saignon dans le cadre des Musicales du Luberon. Ce spectacle est le fruit d’une longue et savante recherche dans des recueils écrits et composés au XIIIe ou XIVe siècle. Un appel au peuple à l’élévation et à la beauté et à la transcendance. Le peuple méditerranéen d’Espagne, d’Italie, de Grèce, de Chypre ou d’Asie mineur se réunit autour de ces chants qui ne sont pas sans rappeler les “Dice i répons” de Corse ou de Sardaigne, les suppliques ou les canons.

On se laisse porter par ces vagues bienveillantes quand les chants effleurent l’âme avant de la pénétrer et nous emmènent à un étage de conscience éthérée où le temps n’a pas pas prise où les réalités se transforment en rêve, portées par le souffle de l’espoir.

En fin de concert, Lila Hajosi n’a pas manqué de rappeler les drames que se jouent dans la Méditerranée, alors que depuis des siècles et des siècles, la Grande bleue a permis aux peuples de se déplacer et de faire vivre de nouvelles terres.

Bruno ALBERRO

 

Prochain concert des Musicales du Luberon

  • le dimanche 4 août à 21 heures à la Cour Jean-Giono à Apt. Au programme le double concerto de Brahms avec la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton et le violoniste Amiram Ganz et les orchestres d’Avignon et de Toulon dirigés par Debora Waldman.

Renseignement aux Musicales du Luberon

 

Où entendre l’ensemble Irini ?

  • Le 1er août au Festival des Musicales du Luberon ;
  • Au festival Voix Romanes (date à déterminer) ;
  • Le 6 août à l’église de Font-Romeu ;
  • Le 15 août à l’Abbaye d’Entrecasteaux dans le cadre du festival de Musique de chambre;
  • Le 25 août au festival Sinfonia en Périgord ;
  • Les 16 ou 17 novembre à Les Festives à Marseille.

Renseignement à Lila Hajosi