Les nouvelles tombent souvent autour de l’Orchestre national Avignon-Provence, depuis la rentrée. En septembre après la prise de baguette de Debora Waldman, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot est venue en personne annoncer aux musiciens que la phalange avignonnaise était distinguée du label national.

Hier au cours d’une cérémonie informelle, avant la répétition de l’Orchestre, Philippe Grison a fait taire rumeurs et supputations en annonçant son départ à la fin de la saison en cours : “J’ai assuré la mission pour laquelle je suis venu, à savoir la décentralisation de l’Orchestre, avoir un chef attitré, une saine gestion et obtenir ce label national. C’est à un autre directeur général de donner une nouvelle impulsion. Je remercie Samuel Jean pour tout le travail accompli à l’obtention de cette reconnaissance nationale. Nous n’avons pas été d’accord sur tout, mais nous avions une même vision. Le résultat est là.”

Un départ avec le sentiment du devoir accompli. Philippe Grison a précisé qu’une prospection sera lancée en janvier et qu’au 31 juillet, dernière limite, son remplaçant sera connu.

En attendant Philippe Grison assure la saison en cours avec ce mercredi 7 octobre un concert à la salle Benoît XII à Avignon.

Quant à Samuel Jean il sera de retour à Avignon les 20 et 22 novembre pour diriger “Le Messie du peuple chauve”, une création d’Eric Breton.

Renseignement à l’Orchestre national Avignon-Provence