Le disque opératique “Le Dilettante d’Avignon” de Jacques-Fromental Halévy, sous la direction de Michel Piquemal, sera dans les bacs à compter du 15 mars. Il est gravé par l’Orchestre régional Avignon-Provence chez le label Klarthe. Parmi les interprètes de cette gravure en version concert figure la soprano Mélody Louledjian.

Mélody Louledjian est soprano, elle doit son prénom à Serge Gainsbourg qui avait sorti son titre Melody Nelson un ana avant sa naissance. Ses parents étant fan de l’auteur-compositeur-interprète, ils lui ont donné ce prénom. Elle raconte que chez elle la musique a été omni présente même si ce n’était pas de l’opéra qui était écouté dans le nid familial. Elle glisse qu’elle a commencé par le piano avant de se tourner vers le chant lyrique. Cette envie lui est venue quand sa mère écoutait ses disques de Chopin ou de Callas au milieu de la Chanson française.

Le soprano Melody Louledjian doit son prénom à la chanson de Serge Gainsbourg Melody Nelson Crédit Photos: Lionel Monnier

Le soprano Melody Louledjian doit son prénom à la chanson de Serge Gainsbourg : Melody Nelson. Crédit Photos Lionel Monnier

Mélody Loudedjian n’a rien oublié de cet opéra de Jacques-Fromental Halévy : “Le Dilettante d’Avignon” qu’elle a gravé en 2014 dans la cité des papes avec l’Orchestre régional Avignon-Provence, dirigé par Michel Piquemal, dont la sortie officielle est prévue le vendredi 15 mars : « Ça fait cinq ans maintenant, j’ai conservé un bon souvenir corporel. J’étais tremblante à savoir si le résultat sonore allait correspondre à mes sensations. Ce qui est étonnant c’est de ne pas reconnaître ma voix parlée, je suis moins habituée qu’à la voix chantée. Mais au final, c’est un plaisir. »

Au moment où le virtuel prend le pas sur le réel et circule sur les réseaux sociaux,  c’est étonnant de voir des artistes continuer à graver des disques. Mélody Louledjian s’en explique : « C’est vrai qu’il y a une réalité financière et qu’aujourd’hui graver un disque ce n’est pas forcément pour gagner de l’argent, sauf pour certains chanteurs connus. Un disque sert de vitrine et permet de constituer une notoriété. De la musique sur les réseaux sociaux est par essence volatile, avec un disque on laisse quelque chose dans le temps ; c’est une satisfaction personnelle de faire quelque chose qui reste. »

Le soprano Melody Louledjian Crédit Photos: Miguel Barreto

Le soprano Melody Louledjian était de la distribution de l’opéra de Halévy Le Dilettante d’Avignon, gravé sur CD qui sort le 15 mars. Crédit Photo Miguel Barreto

Justement, dans les prochains jours, Mélody Louledjian entre en studio pour son premier CD personnel, dont la sortie est à l’horizon 2020 : « Ça nécessite beaucoup d’énergie et il se passe beaucoup de choses dans les coulisses pour les droits la salle et son acoustique, le choix du fonds et de la forme. Enregistrer, c’est aussi faire le choix de l’interprétation que l’on discute avec le pianiste.»

Le disque est aussi une façon de promouvoir la musique classique pour Mélody Louledjian, même si elle mesure le décalage entre l’âge des artistes et celui du public dans les salles : « On voit bien que la moyenne a dépassé 50 ans, mais je sais aussi que des initiatives sont prises par les maisons d’opéra et les orchestres pour aller à la rencontre des jeunes publics en milieu scolaire. C’est vrai aussi qu’il y a de plus en plus de jeunes chanteurs en France mais aussi venant de l’étranger ce qui bouleverse le marché. »  

 

Bruno ALBERRO

 

Photos crédit Miguel Barreto

La vidéo de Mélody Louledjian

Où entendre Mélody Louledjian ?

  • Les 6, 8, 10, 12, 14 mars à l’Opéra de Lille dans  Three Tales de Gérard Pesson ;
  • Le 26 novembre à l’Opéra d’Avignon en récital. 

Renseignement à Mélody Louledjian

Le coin CD : Le Dilettante d’Avignon opéra de Jacques-Fromental Halévy 

Le Dilettante d'Avignon ORAP Orchestre régional Avignon Provence

Le Dilettante d’Avignon ORAP Orchestre régional Avignon Provence

Jacques-Fromental Halévy a composé “Le Dilettante d’Avignon”, en 1829.

L’Orchestre régional Avignon-Provence, dirigé par Philippe Grison, a gravé cette ouvrage en 2014 quand il a été donné en version concert à l’Opéra de la cité des papes. Le label Klarthe Records – Distribution le sort en disque à compter du vendredi 15 mars.

L’ensemble avignonnais est dirigé par le chef Michel Piquemal avec les soprani Mélody Louledjian et Virginie Pochon, le ténor Mathias Vidal et les baryton Julien Véronèse et Arnaud Marzorati. sans oublier le Choeur Régional Provence-Alpes-Côte dʼAzur dirigé par Michel Piquemal.

Renseignement à l’Orchestre régional Avignon-Provence