Le jeudi 29 août, Ventoux Opéra, en partenariat avec Esprit des lieux, organisera la première Nuit lyrique au Ventoux, à Saint-Léger-du-Ventoux, le plus petit village de Vaucluse. 
Ventoux Opéra a ouvert son journal en ligne, en juin 2018,  pour évoquer la face cachée de la scène lyrique et de la musique classique. Dans un coin des têtes, l’idée d’organiser un concert de musique classique avait germé. Il fallait trouver le bon terrain pour que cette petite graine de folie prenne racine !  Car la culture n’est pas que belle, elle est aussi le ciment de la vie et de la relation entre les peuples au-delà des contingences politiques ou affairistes. Les pères de la décentralisation martelaient que la culture est aussi vitale que s’instruire, manger ou se loger. D’aucuns, du monde politique et économique, crient à l’envi que la culture est pour tous, et surtout qu’elle n’est pas réservée aux seules villes ou à une élite. Nous espérons que ces engagements alimentant les discours et les tracts ne soient pas que des paroles vaines.  En clair, que les promesses n’engagent pas que ceux qui les écoutent, mais ceux qui les formulent.
Pour organiser ce concert du 29 août 2019, Ventoux Opéra a rencontré Esprit des Lieux, une association dirigée depuis 15 ans par Nathalie David,  située dans la vallée du Toulourenc, à vingt minutes de Vaison-la-Romaine, dans le plus petit village du Vaucluse. Ici, les promesses ont été tenues et avec le soutien de l’État, la Région Sud, la commune et l’ONF, propriétaire des lieux, et grâce à l’équipe de bénévoles, elle a fait de cet espace, une librairie, une maison d’édition puis un jardin artistique et ludique, qui prend le nom de Jardin singulier. Elle a confié aussi les quatre hectares boisés en zone Natura 2000 à des artistes et des plasticiens qui bâtissent leurs installations in situ dans le respect de l’environnement. Il semblait logique que la musique classique vienne s’adosser à ce projet culturel.

Le cadre où évolueront les artistes, est à nul autre pareil, sous la protection du mont Ventoux, face à eux. Les assises trouveront place au pied de la forêt qui regarde la vallée.
Notre conception de ce concert a été inscrite dans le marbre afin que le public installé devant la maison forestière ait droit à la qualité qu’une soirée dans une maison opératique. Nous avons eu l’idée que cette soirée musicale se déroule en deux parties, une instrumentale et une lyrique, séparée par un buffet gourmand pris sur le parvis du Jardin singulier.
Spontanément, les artistes ont accepté de relever le défi et de prendre le risque inhérent à une première singulière. Tous ont été primés dans des concours internationaux et se produisent dans de grandes salles ou des festivals réputés. Nous avons fait appel aux Ateliers du Regard de Séguret de Patrick Roux pour l’organisation technique.

Une action solidaire en faveur des enfants victimes de cancer ou de leucémie

Nous avons souhaité également que cette soirée ait un côté solidaire. De ce fait, une somme de trois euros, par billet acheté, sera reversée à l’association Enfants, Cancers, Santé par le biais du Lion’s club de Vaison et des sept autres clubs services, situés autour du Géant de Provence.
Pour cette première édition de “Nuit lyrique au Ventoux”, nous pourrons entendre la soprano Chrystelle Di Marco, la mezzo-soprano Valentine Lemercier, le ténor Camille Tresmontant et la basse François Harismendy. Ils seront accompagnés par la pianiste Hélène Blanic, chef de chant. En première partie, se produiront les pianistes Lucie Favier et Yoanne Pourre. En avant concert, nous avons invité le jeune guitariste Timothée Vinour, lauréat du concours Thomas Kuti, organisé par le Lion’s club.
Comme cette série de concerts aura lieu dans une librairie, en prélude, nous avons invité Jean Rouaud, prix Goncourt 1990, qui animera une conférence sur le thème : “Non impedias musicam”.

Bruno ALBERRO

Pratique :

Prix d’entrée pour la soirée à partir de 19 heures : 50 euros par personne, repas compris, 30 euros pour les concerts seuls.

Le programme du concert du jeudi 29 août :

Report au vendredi 30 août en cas de pluie.

De 16 h à 17 h : “Non impedias musicam”, spectacle de Jean Rouaud, prix Goncourt, suivie d’une dédicace ;

De  17 à 18 h : Concert du guitariste Timothée Vinour, lauréat du concours Thomas Kuty ;
De 19 h à 20 h : concert instrumental avec les pianistes Lucie Favier et Yoanne Pourre ;
De 20 h à 21 h 30 : repas champêtre organisé par l’association Esprit des lieux ;
A 21 h 30 : concert lyrique durée 1h45 dirigé par Hélène Blanic, avec Chrystelle Di Marco, soprano; Valentine Lemercier, mezzo ; Camille Tresmontant, ténor et François Harismendy.

Avec le soutien des Ateliers du regard de Séguret.

Renseignement à Nuit lyrique du Ventoux

Paiement en ligne sécurisé à Nuit lyrique du Ventoux du 29 août